Silence, on tourne au collège Le Hérapel !

Le tournage d’un court-métrage s’est déroulé au collège Le Hérapel de Cocheren. « Réveille-toi ! » en est le titre. Un projet destiné à faire réfléchir les élèves sur les comportements déviants, en l’occurrence le harcèlement.

Ambiance studieuse dernièrement au collège du Hérapel de Cocheren, où maquillage et accessoires ont été de rigueur pour le tournage d’un court-métrage !

Le scénario de « Réveille-toi ! » a été écrit par les élèves de l’établissement, pilotés par Elsa Hoffert, infirmière de l’établissement et Magali Colin, professeur documentaliste. Objectif : concourir au niveau national au Prix « Non au harcèlement » 2017-2018.

« Ce projet est destiné à faire réfléchir les élèves sur les comportements déviants, en l’occurrence le harcèlement, et les guider vers un comportement citoyen », précise Fabrice Britscher, le principal. Ainsi, depuis le début de l’année, un travail a été effectué autour de l’analyse de situations vécues par les adolescents.

 

Au collège Le Hérapel de Cocheren, toutes les images sont désormais tournées pour le court-métrage « Réveille-toi ! », un projet qui sera présenté à la 3 e édition du #FestivalActu. Photo RL

Un concours pour dire non au harcèlement

« Dans une seconde phase, de création d’une fiction, nous avons pu faire constater aux élèves que, souvent, le harcelé peut devenir harceleur : notre film intègre cette dimension », indique Elsa Hoffert. « Pour motiver les élèves nous avons décidé de participer au concours « Non au harcèlement », organisé par l’Education Nationale », ajoute Magali Colin. Mais le projet a pris de l’ampleur au moment de la préparation du tournage…

Frédéric Amella, professeur de lettres histoire et président du CLéA de Stiring-Wendel, a été sollicité pour réaliser le film des collégiens. Lors des premières rencontres avec l’équipe, il a rapidement été décidé de donner encore plus de visibilité à ce projet, en participant à la troisième édition du Festival du film d’actualité dans les écoles.

En route vers le #FestivalActu 2018

« Les élèves ont écrit un scénario très original et très cohérent. Nous l’avons simplement affiné, et nous l’avons rallongé. Ainsi, nous aurons une version longue pour le festival, et nous valoriserons encore plus cette production traitant d’un sujet éminemment d’actualité » ajoute Frédéric Amella.

Après une journée de tournage intense, des heures de répétition, des ateliers de lecture de l’image et d’écriture, les élèves ont enfin pu souffler.

Toutes les images sont désormais tournées, reste à procéder au montage ! Rendez-vous est pris au cinéma le Paris, le 7 et 8 juin 2018 pour découvrir le résultat de ce projet.

Plus d’informations sur la troisième édition du FestivalActu sur www.festivalactu.fr

Source : RL du 27/12/2017